Créer un climat de travail accueillant pour les nouveaux arrivants

29 juillet 2021

Il arrive qu’on trouve un emploi qui nous correspond à 100 %; le domaine, l’emplacement, le salaire, les avantages sociaux… tout est parfait! Toutefois, un facteur important dans un nouvel emploi est l’équipe avec laquelle nous allons travailler. Avez-vous déjà déniché votre travail de rêve où la dynamique d’entreprise n’était pas à la hauteur de vos attentes? La chimie ne passait peut-être pas ou vous n’aviez pas les mêmes façons de faire, de penser ou d’interpréter les choses. Chaque personne est unique, certes, mais plus les différences sont nombreuses ou importantes, plus il est possible qu’une personne nouvellement embauchée soit confrontée à des conflits ou devienne malheureuse au travail. Afin de réduire le risque de ce genre de situations, certaines pratiques peuvent être instaurées par l’employeur dans le but de faciliter l’intégration des nouveaux employés, tout particulièrement lorsqu’ils viennent d’immigrer au pays.

Au Canada, une portion surprenante de la population a fait des études ou acquis de l’expérience dans un autre pays. En tant qu’employeur, si vous songez à embaucher des travailleurs formés à l’étranger, tels que des immigrants, des réfugiés, des étudiants étrangers ou des Canadiens qui ont fait des études ou travaillé à l’extérieur du pays, il est fortement recommandé de mettre en place un processus d’intégration des nouveaux employés, si ce n’est pas déjà fait.

En plus d’une stratégie d’intégration, voici quelques astuces pour bien intégrer et maintenir en poste les travailleurs formés à l’étranger basées sur des conseils du gouvernement du Canada.

 

 

L’intégration par la formation continue, le mentorat et le perfectionnement professionnel

Offrez ou recherchez des formations adaptées à votre équipe

Offrir des formations auxquelles plusieurs employés peuvent participer peut favoriser les occasions de socialisation entre les membres du personnel. Une formation générale permet au nouvel employé de rencontrer des gens à l’extérieur de son service ou de son équipe de travail. Une formation axée sur une expertise en particulier, quant à elle, permet au nouvel employé de rencontrer des personnes qui travaillent dans son domaine ou qui occupent un poste similaire, et donc, qui ont possiblement des intérêts communs.

Les travailleurs formés à l’étranger peuvent aussi profiter de cours de langue seconde ou de mise à niveau, en français ou en anglais, entre autres. D’ailleurs, il peut s’agir de cours de langue adaptés à votre marché ou à un domaine en particulier. Cela peut faciliter la compréhension et améliorer la communication entre eux et leurs collègues, réduisant ainsi la possibilité de malentendus.

Afin de promouvoir les valeurs et les objectifs clés de votre entreprise et d’améliorer le rendement de votre équipe, faites comme les grands! De nombreuses grandes corporations développent des ateliers sur la culture d’entreprise et la communication à l’intention des membres de leur personnel. Ce type de formation contribue à des interactions plus efficaces entre collègues de même qu’avec les fournisseurs et les clients. La formation en communication renforce les aptitudes de présentation et de verbalisation, en plus d’aider les travailleurs à communiquer leurs idées plus clairement. Dans plusieurs cas, les employés canadiens peuvent aussi bénéficier d’une formation sur la diversité et les différences culturelles afin de les sensibiliser.

Il n’est pas nécessaire pour une entreprise d’offrir elle-même les formations. Des formations et des ateliers sont fréquemment organisés par des organismes et des centres communautaires, des organismes à but non lucratif, des bibliothèques publiques municipales, etc. À Hawkesbury, plusieurs organisations offrent de la formation, comme le Centre de services à l’emploi, le Centre Moi j’apprends, le collège La Cité, et bien d’autres! Restez à l’affût de ce qui est offert dans la région, selon votre domaine et vos besoins. Il est également bon de savoir que plusieurs de ces organismes peuvent préparer des ateliers sur demande pour répondre à vos besoins particuliers. De plus, sachez qu’il est tout aussi important pour les gestionnaires et les cadres d’assister à certaines de ces formations.

Programmes de mentorat

Un excellent moyen de contribuer à l’intégration d’un nouvel employé venant d’ici ou d’ailleurs est de créer un programme de mentorat au sein de votre entreprise. Le mentorat crée un milieu accueillant et favorise le sentiment d’inclusion. En désignant des mentors pour répondre aux questions des nouveaux employés, vous les aiderez à s’acclimater plus rapidement à leur nouveau milieu de travail.

Ce type de programme peut s’avérer particulièrement utile pour les travailleurs formés à l’étranger. Il aide également les membres actuels du personnel à améliorer leur propre savoir-faire culturel et à approfondir leurs connaissances d’autres cultures.

Pour désigner vos mentors, identifiez vos meilleurs employés, c’est-à-dire ceux qui ont beaucoup d’expérience et en qui vous avez confiance. Offrez-leur la responsabilité d’accompagner les nouveaux employés en leur transmettant les connaissances de base nécessaires à l’exécution de leur travail et de les aider à se familiariser avec vos pratiques et votre culture d’entreprise. Choisissez des personnes qui aiment discuter, répondre aux questions, et qui ont un certain talent pour mettre les gens à l’aise.

En général, l’offre de formation et de mentorat a pour résultat une hausse de la productivité, une meilleure capacité d’adaptation aux nouvelles technologies et un maintien des permis de travail ou d’autorisation d’exercer, selon le domaine.

Perfectionnement professionnel

Le perfectionnement professionnel est important pour tous vos employés et pour votre entreprise. Assurez-vous que ces occasions sont aussi offertes aux travailleurs formés à l’étranger.

Pour ce faire, voici quelques pratiques à adopter :

  • Incluez-les dans les programmes de perfectionnement du leadership, et soyez ouvert aux nouvelles formes de leadership et de collaboration.
  • Ne faites pas abstraction de leurs capacités simplement parce qu’elles ne reflètent pas la norme dans votre milieu de travail.
  • Rappelez-vous qu’ils peuvent avoir des besoins spéciaux en fonction de leur origine culturelle, de leurs aptitudes, de leur formation et de leur expérience de travail.
  • Appuyez-les dans leurs démarches administratives. En offrant un soutien financier pour les examens ou un congé payé pour permettre aux candidats de se préparer à passer des examens importants, votre entreprise pourrait bénéficier d’employés plus compétents ou certifiés.

 

Créer un milieu de travail inclusif

Note : La diversité ne se limite pas à la culture et à la langue. Elle comprend également l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, l’expression de genre, les croyances, les opinions politiques, etc. En tant que communauté francophone accueillante, nous misons beaucoup sur l’aspect culturel, cependant, toutes les autres formes de diversité sont tout aussi importantes et ne sont pas à négliger.

Un milieu de travail inclusif peut favorablement encourager vos employés à mieux performer et à rester plus longtemps. Dans cette optique, faites du climat de travail l’un des piliers principaux de votre entreprise. Considérez mettre en place un programme d’orientation ou de mentorat officiel pour que tout nouvel employé se sente valorisé et inclus.

Pourquoi ne pas désigner des champions de la diversité au sein de votre entreprise? Incluez ces personnes dans le processus décisionnel. Donnez-leur la liberté et les ressources nécessaires pour mettre sur pied des initiatives spécialement conçues pour instaurer une culture inclusive. Osez célébrer la diversité au sein de votre entreprise et organisez des activités en ce sens.

Pour terminer, il n’y a pas de meilleur moyen d’améliorer le moral d’une équipe et d’assurer l’engagement et la rétention de vos employés que de créer un milieu de travail accueillant. Un environnement de travail inclusif profite à tous! Il est tout aussi important pour les nouveaux arrivants de se sentir bien au travail que dans leur communauté. Bien que le rôle de l’entreprise soit très important, sachez que tout ne repose pas seulement sur ses épaules : il ne faut surtout pas hésiter à mettre les nouveaux arrivants en contact avec des services de soutien personnel et communautaire qui les aideront, eux et leur famille, dans leur établissement au pays.

Médiathèque

Gouvernement du Canada (2020) Feuille de route de l’employeur pour l’embauche et le maintien en poste de travailleurs formés à l’étranger. Trouvé sur https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/organisation/publications-guides/feuille-route-employeur-embauche-maintien-poste-travailleurs-formes-etranger.html

Tous droits réservés © 2021. Communauté francophone accueillante de Hawkesbury
Création Web : Chabo Communications & Design