Accueil, inclusion et intégration

23 juin 2021

Nous sommes tous étrangers quelque part. Lorsque qu’il est question d’immigration ou de longs voyages, trois mots reviennent souvent : accueil, inclusion et intégration. Ces mots peuvent sembler être des synonymes, mais ils ne veulent pas tout à fait dire la même chose.

Sortons les bonnes vieilles références

Tout d’abord, voici les définitions proposées par le dictionnaire Larousse :

Accueil (nom masculin)
Action et manière d’accueillir, de recevoir quelqu’un, quelque chose.
Exemple : Réserver à ses invités un accueil chaleureux.

  • Synonyme de réception et de traitement

Inclusion (nom féminin)
Action d’intégrer une personne, un groupe, de mettre fin à leur exclusion (sociale, notamment).

  • Synonyme d’admission et d’implication

Intégration (nom féminin)
Action d’intégrer; fait pour quelqu’un, un groupe, de s’intégrer à, dans quelque chose.

  • Synonyme d’incorporation

 

Mais qu’est-ce que ça veut dire, vraiment?

Ceux et celles qui œuvrent auprès de personnes vivant avec un handicap sont très familiers avec ce qui suit, mais ces définitions s’appliquent tout autant aux nouveaux arrivants.

L’intégration désigne l’insertion de personnes dans des systèmes créés pour la communauté, comme une école ou une entreprise. La personne a la responsabilité de s’intégrer.

L’inclusion, quant à elle, est l’effort fourni pour que tous les citoyens puissent participer pleinement à la société, selon un principe d’égalité de droit. La société joue un rôle actif dans l’inclusion d’une personne.

Saisissez-vous maintenant les subtilités entre ces termes?

 

Quelques astuces pour vous

En tant que communauté francophone accueillante, il est important pour nous de vous aider non seulement à comprendre et à utiliser correctement ces termes, mais aussi à appliquer ces principes. Pour ce faire, nous vous proposons quelques astuces pour contribuer à l’accueil, à l’inclusion et à l’intégration d’une personne nouvellement arrivée dans votre entourage.

Comment bien accueillir les nouveaux arrivants à Hawkesbury

Astuce 1 : Dites simplement « Bonjour! » ou « Bonne journée! ». Une salutation accompagnée d’un sourire leur démontre qu’ils et elles sont les bienvenues dans le quartier.

Astuce 2 : Présentez-vous. De nos jours, aller de l’avant pour faire connaissance avec ses nouveaux voisins est de plus en plus rare, mais cette pratique a une grande valeur. Lorsqu’on initie ce contact, on indique au nouvel arrivant qu’il peut compter sur une personne ressource en cas de questions ou de défis.

Astuce 3 : Certains immigrants ont vendu la plupart de leurs biens pour venir s’installer au Canada. Une belle façon de permettre à ces gens de se sentir bien accueillis dans la communauté, en plus de répondre à leurs besoins fondamentaux, est de leur offrir un panier de bienvenue. Vous pouvez y mettre des produits de première nécessité, comme des produits de soins personnels, de la nourriture non périssable, des informations sur le quartier et même des jeux et des jouets en bon état s’il s’agit d’une famille avec de jeunes enfants.

Comment inclure une personne dans sa communauté?

Astuce 1 : Invitez une personne seule, un couple ou une famille à se joindre à vos activités préférées. Montrez-leur vos endroits favoris; ils ne se trouvent pas nécessairement dans les guides touristiques. Vous pouvez leur présenter le quartier, des membres de votre famille et des amis.

Astuce 2 : Démontrez de l’intérêt pour leur culture. Après avoir établi un premier lien, encouragez le partage d’expériences, de culture ou de recettes, par exemple. Ces échanges sont toujours très enrichissants.

Que faut-il pour se sentir intégré dans une communauté?

Cinq dimensions doivent être prises en compte afin de considérer l’intégration comme réussie. Ce ne sont pas des étapes à suivre, mais plutôt des objectifs fondamentaux visant à atteindre une intégration complète dans un nouvel environnement.

Les cinq dimensions sont :

  1. Économique : décrocher un emploi.
  2. Résidentielle : avoir un logement stable.
  3. Sociale : connaître des gens, développer des amitiés ou appartenir à un groupe.
  4. Culturelle : comprendre et assimiler les éléments culturels du nouveau pays.
  5. Linguistique : bien comprendre les langues fréquemment parlées.
    • Selon divers sondages, la majorité des nouveaux arrivants considèrent la langue comme l’un des plus grands défis de leur intégration. Ces personnes désirent pratiquer le français avec ceux et celles qui leur en donneront l’occasion. Les cours de langues sont fantastiques pour rencontrer des gens! À Hawkesbury et aux alentours, plusieurs organismes offrent ce type de cours, dont le Centre Moi j’apprends, le Centre d’éducation et de formation de l’Est ontarien (CÉFEO) et le collège La Cité, pour n’en nommer que quelques-uns.

Ces dimensions sont inter-reliées, par exemple :

  • La compréhension du français et de l’anglais peut aider à décrocher un emploi et à tisser des liens d’amitié.
  • Un emploi offre la sécurité financière nécessaire pour obtenir un logement.
  • Un emploi et un logement facilitent la rencontre de nouvelles personnes.
  • Avoir des amis aide à comprendre la culture locale.
  • Prendre part à des activités culturelles locales permet de faire de nouvelles rencontres.

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre l’accueil, l’inclusion et l’intégration, et de les différencier.

Pour plus de contenu, nous vous invitons à nous suivre sur les médias sociaux!

Tous droits réservés © 2021. Communauté francophone accueillante de Hawkesbury
Création Web : Chabo Communications & Design